compagnie exnihilo

La compagnie

Fondée en 1994, la compagnie Ex Nihilo fait le choix, depuis maintenant 20 ans, de travailler à l’extérieur : ce n’est pas un simple glissement du lieu de l’art – il ne s’agit pas de glisser/déposer à l’extérieur une forme créée à l’intérieur – mais de faire tout à la fois l’expérience d’une rencontre avec un espace, urbain ou naturel, et d’une relation à l’autre, passant, habitant ou spectateur.
C’est alors d’un double déplacement dont il est question ici et tout d’abord, celui de la danse – c’est le mouvement comme « prise d’espace » au milieu du mouvement de la ville et dans l’immensité de l’espace, de la recherche à la représentation et au travers d’une présence soutenue, régulière. Et ensuite, nécessairement, un déplacement des séparations dans la répartition de l’espace et des places de chacun : un partage des territoires de l’art qui ouvre une adresse à un large public.
Enfin, donner à voir la danse dans des lieux inhabituels, c’est aussi donner à voir ces lieux par la poésie même du geste, c’est donc également une expérience du regard.

Nous voyons notre usage nomade des lieux comme un emprunt éphémère et léger plutôt qu’une appropriation, un usage qui n’exclut jamais l’autre. Nous plaçons le danseur sur le même sol que « n’importe qui » : c’est un Monsieur tout le monde, mais dont la danse est le langage… Cette longue pratique a orienté l’écriture de notre danse et a défini une certaine façon d’être dans le lieu, une certaine « mise en corps », un choix d’interprétation. Nous pouvons dire aujourd’hui que nous avons une écriture spécifique, logique et très structurée, accueillant la surprise et réactive à l’imprévu.

Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot

Ex nihilo tourne en France et à l’international depuis 20 ans avec son répertoire, et partage également son travail en proposant des actions de transmission à travers des workshops, des trainings, des stages et des actions pédagogiques en milieu scolaire auprès de publics amateurs et professionnels.

La compagnie est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication -Direction Régionale des Affaires Culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur et par la Ville de Marseille, subventionnée par la Région Provence Alpes Côte d’Azur, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. Soutenue pour ses projets internationaux par l’Institut Français et la Ville de Marseille

 
partager Accéder à la page Facebook
crédits
Retour en haut