compagnie exnihilo

Détail#3

Création 2012 | Pièce pour 4 danseurs | 50’ | Intérieur

Détail#3 du projet Apparemment ce qui ne se voit pas est un spectacle protéiforme, puisqu’il s’adapte à chaque lieu. Chaque lieu, unique, nous permettra de faire place à chacune des villes traversées, et à la danse, toujours renouvelée.

Danse, sons et images collectées dans les villes traversées se partagent ici l’espace de représentation : les solos ont été réécrits pour l’intérieur et cherchent la rencontre (duos, trios et quatuor sont ainsi apparus au fil de l’écriture) ; les images filmées dans les villes, projetées directement sur les murs, sont à leur tour devenues interprètes : les danseurs peuvent donner à voir leur propre image dans l’une des villes ou l’image d’un autre danseur ou encore danser avec les images. Les sons, ambiances sonores et musique, sont utilisés de façon synchrone ou a-synchrone, ou encore mobile, diffusés depuis des amplificateurs portables, également manipulés par les danseurs.

Les spectateurs sont placés au centre, danseurs et images à l’extérieur du cercle, sur les murs : c’est un panorama, au sens littéral du terme, comme en écho aux lieux choisis au cours de la recherche. Nous avons restitué au spectateur cette « vue sur un vaste paysage depuis un point éloigné »… Et c’est aussi un récit de voyage, un montage de cinéma, plans et danses reliés/enchaînés/coupés par des passages au noir ou des montages sonores.

Distribution
Danseurs : Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot, Corinne Pontana, Rolando Rocha
Bande son : Anne Le Batard et Jean Antoine Bigot
Lumières : Jean-Philippe Pellieux

Production : Ex Nihilo
Coproduction : Ballet National de Marseille ; Copenhague International Theatre/Metropolis Festival (Danemark) ; Les Ateliers Frappaz/Centre métropolitain des arts urbains - Villeurbanne ; CDC du Val-de-Marne ; Tridanse (associant Le 3bisF, Le Citron Jaune et le Vélo Théâtre) ; 2 Angles relais culturel régional ; Institut français de coopération/Ambassade de France en Tunisie ; Fondation Beaumarchais/SACD ; Centre National de la Danse et KLAP Maison pour la danse à Marseille.
Partenaires : La Source du Lion, CasaMémoire, association Commune et AR2D-Meryem Jazouli à Casablanca ; Musaq et Théâtre Dar Ben Abdallah à Tunis ; Festival D-Caf au Caire.
Soutiens : Institut Français et Institut Français/Ville de Marseille ; Fonds Roberto Cimetta.

 
partager Accéder à la page Facebook
crédits
Retour en haut